Lolito, un bon Feeling !

Après plus de vingt ans de carrière, le 416 conserve une étonnante jeunesse et reste une référence parmi les croiseurs hauturiers en raison de son concept avant-gardiste et d’une construction sérieuse.

photo.JPGC’est un drôle de voilier qui est présenté par le chantier Kirié en 1989. Large, très large. Luminueux, très lumineux ! Il faut avouer que l’industrie nautique est dans le creux de la vague et qu’elle cherche auprès des architectes des idées neuves. Bénéteau – par exemple – a fait appel à Philippe Stark pour son 35S5 où les solutions du renouveau passent par une série de hublots verticaux adoptant la forme du roof et de menuiseries toutes en rondeur… Lumière et design, telle est la formule en vogue que le chantier Kirié a appliquée dès 1987 sur son Feeling 1090, déjà très lumineux avec deux hublots zénithaux. En 1989, une loi de défiscalisation (Pons) — qui va remettre à flot toute l’industrie nautique — dope la demande pour des unités de 12 m. Chaque chantier propose le sien. Chez Kirié, il s’agira du 416.

Eric Tabarly conçoit le plan de pont tandis que Philippe Harlé et Alain Mortain s’inspirent des Feeeling 1090 et 1040 en présentant une unité avant-gardiste.

Pubfeeling

Publicité du chantier Kirié en 91 – année de lancement du Feeling 416 (photo) – avec Eric Tabarly comme conseillé technique.

Le 416 adopte une carène, très large pour son époque, permettant au pont de conserver de beaux passavants, encadrant un roof discret et court sur l’avant, s’arrêtant avant le pied de mât, mais volumineux et protecteur au niveau du cockpit. Ce qui surprend surtout, c’est cette face avant du roof paré d’immenses hublots zénithaux. Une originalité qui prend tout son sens une fois à l’intérieur : non seulement le navigateur installé à la grande table à carte conserve un œil sur la route et les voiles, mais le carré en léger contrebas est littéralement baigné de lumière. Une impression accentuée par les tons clairs des boiseries en frêne et des revêtements en skaï blanc. Pensé par des architectes navigateurs, le Feeling 416 est salué pour ses aménagements adaptés à la vie en mer, avec de nombreuses mains courantes, pour sa carène puissante, mais équilibré, pour son plan de pont dégagé et son accastillage rassemblé autour de la descente. Cerise sur le gâteau : une très belle barre à roue en bois lamellé-vernis.

 

Feeling 416 : 130 unités produites de 1989 à 1998 par le chantier Kirié
a des chant p.1Architectes : Philippe Harlé et Alain Mortain
Chantier : Kirié
Longueur : 12,22 m
Larg. : 4,20 m
Tirant d’eau : 1,95 m
Déplacement : 7,5 t
Lest plomb
Grand Voile : 30,85 m2
Génois : 53,30 m2
Spinnaker : 112 m2
Eau : 400 l
Carburant : 250 l
Moteur : 44 cv

pubfeeling

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s