Dépression, que nous réserves-tu ?

L’idée de ce post à germée à Almeria où nous étions bloqué par un avis de vent frais et nous l’écrivons maintenant depuis Rabat où nous attendons le passage d’une dépression pour reprendre la mer… Alors une dépression à terre – même au Maroc – c’est la pluie et la déprime ! Au large, c’est synonyme de grand rangement, car la mer et le vent vont immanquablement nous ballotter dans tous les sens. Sauf si on anticipe un peu sa venue et que l’on se planque dans un mouillage ou dans un port. Ce qui est trés clairement notre pratique à bord de Lolito !

depression

Observation du passage d’un orage à Formentera, Baléares.

Alors comment anticiper l’arrivée d’une dépression : faire confiance aux fichiers méteo que l’on reçoit sur notre iPad via une application (weather 4D) et comprendre un minimum son fonctionnement… D’où ce post un peu technique et théorique.

Une perturbation associée à une dépression désigne le passage d’un front chaud puis froid et parfois d’un front occlus. Oulala… Ne décrochez pas tout de suite, Je vous explique : si Lolito navigue dans le sens de déplacement d’une perturbation (grossière erreur) nous pouvons nous attendre à vivre pendant une vingtaine d’heure le scénario climatique suivant. En effet, le passage d’une perturbation dure environ 24 heures, mais généralement on l’évite ou on reste au port !

Tout commence donc par un temps calme, frais et ensoleillé avec un vent d’ouest (phase 1 du dessin). À l’approche du front chaud, le ciel se voile lentement de nuages de très haute altitude de la famille des cirrus. La visibilité est moyenne, la mer belle et le baromètre entame une baisse plus ou moins rapide qui va déterminer la violence des événements à venir. Six heures après l’apparition des premiers cirrus, le plafond s’abaisse et une nappe

grain

Un grain tropical photographié au large des Saintes en Guadeloupe

nuageuse grisâtre génère des pluies modérées, mais durables (phase 2). Le vent fraîchit, prenant de la droite, la mer devient agitée, parsemée de nombreux moutons et le baromètre continue de baisser. La visibilité, de plus en plus mauvaise, est encore réduite par des crachins ou des brouillards. Enfin, le secteur chaud (phase 3) amène de l’air stable et très humide. Arrivant sur une mer plus froide que l’air, cela peut provoquer du brouillard. Le vent souffle du sud-ouest. Lorsque le baromètre accentue sa baisse, on peut s’attendre à l’arrivée imminente du front froid, générateur de grains (phase 4). Après de fortes averses orageuses au passage du front, le vent vire à l’ouest puis au nord-ouest et le ciel se dégage rapidement. L’apparition de gros cumulus – caractéristiques du ciel de traîne – annonce la fin de la perturbation. Il faut cependant craindre de fortes averses (phase 5) ponctuelles avec des rafales dépassant de plus de 15 noeuds le vent moyen. En dehors des grains, la visibilité est excellente, la mer est croisée avec des déferlantes. Le baromètre est en forte hausse.

L’avertissement du baromètre : une baisse ou une hausse brutale de la pression atmosphérique annonce un bon coup de tabac ! La valeur de la pression atmosphérique signifie peu, c’est la rapidité de l’évolution qui importe.

Météo_nuage perturbation

Air frais : Dès que le ciel se voile de nuages élevés, on peut s’attendre à de la pluie dans les six heures.
Pluies : les précipitations liées au front chaud sont modérées, mais durables, associées à une mauvaise visibilité.
Air chaud : le secteur chaud peut être ponctué d’éclaircies, mais le temps est généralement humide avec crachin ou brouillard.
Brouillard : tant que le front froid n’est pas passé, la visibilité reste médiocre et le vent ne peut empêcher sa formation.
Grains : liés au passage du front froid, avec averses et orages, ils se caractérisent par de brusques sautes de vent.
Air froid : dès son arrivée, les vents tournent au nord-ouest, le ciel s’éclaircit et la visibilité devient très bonne.

 

 

5 réflexions sur “Dépression, que nous réserves-tu ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s