L’AIS, qu’est-ce que c’est ?

Nous sommes actuellement au milieu de l’Atlantique ! C’est donc un post programmé, une publication automatique, tout comme le système dont je vais vous parler : l’AIS. C’est un système électronique qui diffuse automatiquement via les ondes VHF l’identité, la route et la vitesse d’un navire à tous les autres pour limiter les collisions. Sur Lolito c’est une aide précieuse pour voir et être vu. En plus ça permet aux amis et à la famille de nous suivre à la trace sur internet

AIS_MA-500TR

Transpondeur AIS. Chaque triangle sur la cible représente un navire, son nom, son cap, etc.

Ça veut dire quoi AIS ?
Automatic Identification Système. C’est un système d’identification des navires conçu par le Suédois Häkan Lans dans les années 90 et développé sous l’autorité de l’Organisation maritime internationale.

Ça sert à quoi ?
En transmettant automatiquement en tant réel notre position, notre route et notre vitesse, l’AIS améliore la sécurité des zones où le trafic maritime est de plus en plus dense. Chaque navire, mais aussi les autorités de régulation (CROSS) peuvent suivre sur écran en tant réel le trafic et mettre en évidence d’éventuelle route de collision.

C’est obligatoire ?
Oui et non. Depuis 2004, le système est obligatoire sur les navires de commerce de plus de quinze mètres et sur les navires de transport de plus de 11 passagers. Les navires de plaisance n’ont aucune obligation.

Ça fonctionne comment ?
L’AIS est un système d’identification qui transmet des deux types de données. Les données statiques renseignées par l’armateur : numéro d’identification du navire (MMSI), nom et type du navire, longueur, tirant d’eau, cargaison, destination. Les données dynamiques collectées auprès du GPS : position, cap et vitesse. Toutes ces informations sont automatiquement diffusées sur les ondes VHF par les navires équipés d’un Transpondeur (émetteur et récepteur) AIS. Les navires ou voiliers équipés d’un transpondeur ou d’un récepteur affichent alors ces données, sous forme de point sur une cible ou directement sur une carte.

C’est utile sur un voilier ?
C’est un atout pour la sécurité, même s’il possède ses limites dans la mesure où toutes les unités flottantes n’ont pas l’obligation d’émettre un signal AIS. Par exemple, les pêcheurs marocains sur leur grosses barques n’en étaient évidemment pas équipés ! Tout comme le Radar, c’est une aide précieuse pour la sécurité de la navigation notamment la nuit.

Cela s’adresse-t-il à tous les voiliers ?
Oui dès lors que le voilier traverse ou emprunte sur des zones très fréquentées, qu’il s’agisse de navigation côtière ou hauturière. Dans notre cas, où nous partons sans radar nous avons avec un transpondeur Icom (qui émet notre position et reçoit celle des autres), car il est important de nous signaler après des autres navires.

Quel est le point fort du système ?
L’AIS permet d’afficher une carte synoptique (mais non exhaustive) du trafic maritime en tant réel. En cas de route convergente entre notre voilier et une cible AIS, une alarme de collision retentira immédiatement pour nous prévenir du danger. Deux solutions s’offrent alors au skippeur : changer de cap ou rentrer en contact par VHF directement avec le navire incriminé grâce à son numéro d’identification international MMSI. Enfin un AIS est un système automatique qui s’installe simplement, qui ne demande aucune configuration et est économe en énergie.

Publicités

Une réflexion sur “L’AIS, qu’est-ce que c’est ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s