13 jours et une poignée d’heures…

Enfin, nous sommes arrivés à destination ! La Martinique apparaît devant nous, là juste là… Enfin, la terre ferme, la civilisation ! Enfin car 13 jours c’est long ! 13 jours à ne voir que la mer, certes changeante, ça reste la mer…

img_0337

L’équipage de Lolito avec dans l’ordre : Matthieu l’équipier responsable sécurité et respect du cap ; Damien le skipper responsable navigation, repas, manœuvres, etc ; Laure coskipper lanceuse de débat, animatrice ; Line mousse bâbord ; Milo mousse tribord.

Et puis une transat’, c’est 13 jours dans un mouvement perpétuel, 13 jours du bruit du vent, des voiles qui claquent, des vagues qui s’écrasent sur le bateau et
de jolis surfs grisant. 13 jours à se cogner, à perdre l’équilibre,
à rattraper son assiette quand le bateau gîte, à dormir dans des draps humides. C’est aussi img_037713 jours dans le même espace de vie, sans pouvoir s’isoler vraiment, sans intimité ou presque, 13 jours sans marcher, courir, sortir. Bref j’en passe… c’est long… mais c’est surtout 13 jours avec les siens, 13 jours de bons petits plats préparés vaille que vaille par Damien, de discussions et débats sans fins, de rires et de bons moments passés ensemble, de ciels sublimes, d’arcs en ciel, de lever et coucher de soleil, de dauphins et de poissons volants (dont un qui s’est heurté a mon oreille !).
Enfin, 13 jours où nous étions presque seuls au monde.

C’est quand même assez vertigineux de l’avoir fait ! Je dirais même que c’est assez impressionnant de se dire que grâce à la force du vent et de la mer nous venons de traverser un océan. Il en ressort une vraie satisfaction d’avoir tenu bon ! C’est une réelle expérience que je suis contente d’avoir vécue, et heureuse d’avoir terminée !

LK

Petite précision : on a foncé !!
Après débriefing nous avons – à notre niveau – atteint les performances d’un skipper de la route du rhum !

Distance parcourue : 2200 milles (soit quasiment une route directe)
Temps : 13 jours et 19 heures
Vitesse moyenne : 6,9 noeuds
Vitesse max : 15,5 noeuds
Casse : du fil de pêche !
Confort : Seulement 3 repas identiques en 13 jours, mieux qu’à la maison !
Regret : pas de grosses dorades dans notre épuisette …
Galère(s) : manque d’énergie sur la fin, perte de l’hydrogenerateur (une hélice traînée derrière le bateau pour produire de l’électricité)

Publicités

7 réflexions sur “13 jours et une poignée d’heures…

  1. Bravo à vous,vraiment ,j’ai été sur le net hier en vue d’une recherche d’aventurier de voile,quelque chose que j’aimerais réaliser dans quelques années quand je serais retraité.Je n’ai pas encore votre position exacte mais après quelques recherches je vous trouverais.Je devrais commencer à 0 car je n’ai jamais suivi de cours de voile mais il y a pas mal d’année que cela me tente.Je vous félicite pour votre blog que je trouve bien complet et détaillé.Je vais suivre votre aventure de près et je tiens à vous souhaité de bonne fêtes de fin d’année.Et comme l’on dit dans l’émission thalassa…Bon vent
    Henry

    Aimé par 1 personne

  2. Toute l’équipe MPI de retour du salon nautique de Parsi vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’années sous le soleil de la Martinique, bises à vos enfants, continuez de nous fa

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s