Les Vierges en guise d’adieu…

… aux petites Antilles ! Après elles, cap sur les Grandes Antilles – République Dominicaine et Cuba. La fin du périple se dessine progressivement, mais pour le moment nous continuons nos sauts de puces d’île en île et continuons de fouler du pied du sable toujours plus fin, plus blanc, plus chaud !

DBI_8996

Est-ce qu’on s’en lasse ? Non. Est-ce qu’on se blase ? Un peu, mais on se reprend vite ! La dernière escale à Barbuda était pour le coup franchement incroyable. Pour être simple Barbuda est une succession d’immenses plages de sable claire baignée dans des eaux turquoise où se dessine souvent l’ombre furtive d’une raie… une véritable carte postale de la plage paradisiaque et désertique. Changement d’ambiance lors de notre remontée de l’arc antillais qui nous a amenées à mouiller devant Gustavia, la capitale « jet set » de Saint-Barth pour une escale en plein carnaval ! Le délire complet, Lire la suite

Publicités

La grande bouffe

En bon marin français, il va de soi que le sujet importe beaucoup à bord, en revanche la tâche est ardu, car dans les îles l’approvisionnement n’est pas toujours évident surtout si l’on veut varier les menus et satisfaire le plus grand nombre. Alors non, à bord on est loin de la grande bouffe, mais ça n’empêche pas d’être heureux !

DSC_2525-2

La difficulté dans l’élaboration des menus est d’autant plus grande qu’il s’agit de trouver des idées repas deux fois par jour, sept jours sur sept… On s’arrache un peu les cheveux (pour ceux qui en ont encore !) et avouons-le « la pasta » sous ses différentes formes est souvent de la partie ! Pâtes au chorizo, pâtes au thon, pâtes à la tomate, pâtes au beurre, pâtes carbo, gratins de pâtes, pâtes au fromage, etc.

DBI_9075

Enfin des protéines fraiches !

Évidemment j’aurais aimé vous dire que nous pêchons quotidiennement de quoi subvenir à nos besoins, que la dorade n’a plus aucun secret pour nous qu’elle soit préparée à la Tahitienne ou simplement dorée à l’unilatérale sur notre plancha… évidemment voilà le rêve. Mais nous ne sommes pas des pêcheurs très doués – ce n’est pas faute d’essayer, mais à part les barracudas qu’il n’est pas question de manger, nous ne remontons pas grand-chose à bord – et devons nous faire avec ce que l’on trouve sur les îles. Alors, qu’est-ce qu’on mange à bord ?
Lire la suite